www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
du doubs sud athlétisme

L’ASM L’ISLE SUR LE DOUBS

Dès son arrivée au collège de L’Isle sur le Doubs, Jean-Pierre Marchand, professeur d’EPS, a animé le CAPS  de L’Isle sur le Doubs (Centre d’Activités Physiques et Sportives) qui proposait des activités réservées aux non licenciés des fédérations. On y pratiquait essentiellement le cross country, l’athlétisme et le handball.

En 1973, naît l’idée de créer un club. Athlétisme ou handball demande Jean Pierre à la quinzaine de jeunes qui participait régulièrement aux activités du CAPS. La plupart étant footballeurs, ils font le choix du sport individuel.

C’est ainsi qu’en juillet 1973, sont déposés les statuts de l’Association Sportive Municipale de L’Isle sur le Doubs, club d’athlétisme affilié à la Fédération Française d’Athlétisme. Dès le mois de novembre, les maillots violet et jaune de l’ASMI apparaissent sur les cross régionaux. A l’issue de la première saison, le club compte 57 athlètes licenciés, des catégories benjamins (la FFA n’acceptait pas de licences pour les plus jeunes) à seniors.

Année après année, le nombre de licenciés progresse et les résultats également. Ainsi, en mars 1978, Sylvie Coulon est la première athlète du club à   se qualifier pour un championnat de France. Elle termine 30ème de la course cadette au championnat de cross country. La même année, Sylvie et Irène Carteron sont finalistes des championnats de France UNSS cadettes sur 400m et au poids. Sylvie a également obtenu sa qualification aux championnats de France FFA sur 200m et en hauteur.

En 1979, l’ASMI connaît sa première ‘’heure de gloire’’ grâce à Sylvie qui devient championne de France cadette du 400m, obtenant par la même occasion, grâce à sa performance exceptionnelle de 55’’94, deux sélections en équipe de France junior, puis espoir.

En 1980, première participation à un championnat de France élite pour Sylvie. Chaque année, depuis 1979, le club se qualifie pour les championnats de France de cross par équipe, grâce à ses cadettes, puis les mêmes devenues juniors.

En 1981, l’ASMI organise sur son terrain de cross, les championnats interrégionaux. Près de 1000 coureurs venus de tout le quart Nord Est s’affrontent devant un public nombreux. L’organisation n’a été possible que grâce à l’aide importante du crédit mutuel (personnel et matériel).

Les années passant, ce sont plus d’une centaine d’athlètes au maillot violet et jaune qui participent, à titre individuel, aux différents championnats de France sur piste et en cross. Sylvie a porté huit fois le maillot des différentes équipes de France jeunes, tant sur 400m que sur 400m haies, épreuve dont elle a détenu le record de France en 59’’49.

Plusieurs autres athlètes de la section l’isloise se sont illustrés et ont brillé dans différentes disciplines : Mickael Loria, en longueur, a participé à un championnat du monde et un championnat d’Europe, Stéphane Chary sur 1500m, David Genebrier sur 800m, Jimmy Ribal sur 800m et Julien Brival sur 400m vétéran ont également porté la tunique bleue de l’équipe de France. En 1984, l’ASMI était le premier club franc comtois féminin.

En 1986, pour permettre à ses meilleurs éléments de participer à des épreuves par équipes de niveau national, l’ASMI s’est regroupée avec l’AC Beaucourt et les SA Bethoncourt pour former l’Entente Nord Franche-Comté Athlétisme (ENFCA). C’est dans le cadre de l’ENFCA que sera amélioré le record du monde du 200 fois 1000m, en un peu plus de 11 heures, avec 200 coureurs différents dont plus de la moitié avaient porté les couleurs de l’ASMI. La performance n’a pas été inscrite au Livre Guiness des Records, car il aurait fallu la présence permanente d’un huissier et cela coûtait trop cher.

En 1996, le regroupement ayant fait ses preuves,  l’AC Audincourt, l’ASM Belfort, l’US Giromagny et les SR Delle décident de rejoindre l’ENFCA et le club s’appelle alors l’AUA (Aire Urbaine Athlétisme).

En 2007, c’est au tour du FC Sochaux et de sa section de Mandeure de rejoindre le club qui devient alors Montbéliard – Belfort Athlétisme. Rapidement, les résultats sont bons et les très jeunes athlètes dominent les compétitions régionales, tandis que les plus grands se hissent en Nationale 1A, manquant par deux fois, de peu, l’accession en Elite (16 clubs).

A ce jour, la section de L’Isle sur le Doubs a rejoint le Doubs Sud Athlé qui est formé des sections de Besançon, Pontarlier, Morteau, Saint Vit, Baume les Dames.

Le nombre d’athlètes licenciés est monté à près de 130 lorsque Jean Pierre Marchand, entraîneur, enseignait au collège local. Aujourd’hui, on recense, chaque année, environ 80 athlètes des plus jeunes catégories (éveil athlétisme) aux vétérans. Il n’y a toujours pas de piste digne de ce nom. Celle du collège, en macadam, est dans un état déplorable. L’hiver, les entraînements ont lieu dans le gymnase.

Cette saison, parmi les licenciés de l’ASMI, on trouve une vingtaine d’athlètes suisses de très bon niveau, recrutés par Pierre Socchi, ancien athlète du club.

Du point de vue administratif, le premier président fut Georges Deliaval, dentiste et père d’athlète. Au bout d’une année, il a laissé la place à René Boucheron, artisan et père d’athlète. En 1976, à 20 ans, Rémy Nappey est devenu président, poste qu’il a gardé jusqu’en 1996, laissant le flambeau à Sylvie Misner (ex Coulon) qui assume toujours la fonction.

En ce qui concerne le secrétariat, Jean Pierre Marchand a occupé le poste depuis la création jusqu’à son départ en retraite en 1997. Pascale Simon lui a succédé et elle est toujours en poste. Une dizaine de personnes différentes ont occupé le poste de trésorier.

Les premières années, tous les entraînements étaient assurés par Jean Pierre Marchand. Puis, il a insisté pour que les jeunes, devenus adultes passent leurs diplômes d’entraîneurs (et de juges) afin de le seconder. C’est ainsi que Rémy Nappey, dès 1978, a eu la responsabilité des athlètes de bon niveau. Il a assumé ceci jusqu’en 1995. Patrick Chavey a, alors, récupéré le groupe et s’est occupé, en particulier des sauteurs, dont Mickael Loria. Sylvie Misner et Pascale Simon ont alors pris le relais. Depuis quelques années, elles ont été rejointes par Edwige Nappey qui a la responsabilité des plus petits. Ludovic Pelletier intervient ponctuellement auprès des lanceurs. Léa Biehler, depuis une année, donne un sérieux coup de main également.

NOS PARTENAIRES


GROS PLAN SUR

Lois CASCHILI

Catégorie :

Junior 1

Records :

110m haies : 14’’35 (haies à 91cm)

100m :11’’47         

Longueur : 6m57

Études :                      

Terminal S au lycée Ledoux

Métier :

Il voudrait devenir médecin

Fan de :

Kévin Mayer, Usain Bolt et de Pascal Martinot-Lagarde

Objectif athlétiques :

Se qualifier au championnat de France et moins de 14’’7 sur les haies à 99cm

Anecdote :

Grand fan du PSG, les simulations à la Neymar ne lui ont pas réussi. Il s’est cassé les 2 bras en jouant au foot, juste avant la finale des pointes d’or en minime.

Les Espaces
QUOI DE NEUF ?
Ne ratez plus jamais aucune info sur votre site favori. Retrouvez les mises à jour réalisées lors des 30 derniers jours en cliquant sur le lien ci dessus.